Sauter au contenu

Mission Intervention Activités Publications Partenaires Equipe
Contacts English version Plan du site

LISTE DETAILLEE DES ACTIVITES D'ARTHUM DEPUIS SA CREATION

  • CULTURE & ARTS
    Conseils et Assistance Technique pour le travail artistique
  • 1999
    - 4ème trimestre
  • ArtHum a apporté ses conseils et son assistance technique pour le travail en studio de l'album ULIMI réalisé par la Chanteuse Bibyche Amisi Riziki, au :
    • Studio N'Diaye Production
    • 38, Av. du Commerce
    • Kinshasa-Gombe
    • Titre de l'album : ULIMI
    • Titre d'affiche : Musique Sans Frontière
    • Disponible en CD, Cassette et Vidéo
  • HYGIENE & SANTE
    Renforcement des capacités des structures de base
  • 2000
    - 1er trimestre
  • ArtHum a participé à la confection de prospectus pour les cours des animateurs sanitaires organisés par le Centre d'Encadrement des Jeunes d'Uvira (CEJU) à l'Institut Mwanga, en collaboration avec l'Hôpital Général (de Référence) d'Uvira.
  • HYGIENE & SANTE
    Renforcement des capacités des structures de base
  • 2000
    - 2ème trimestre
    • Le besoin d'animateurs sanitaires se faisant sentir dans le milieu d'Uvira et ses environs, 268 Animateurs Sanitaires ont été formés pendant trois mois. Les formateurs ont été recrutés sur la base du volontariat à l'Hôpital Général, dans d'autres structures médicales et au sein de la société civile d'Uvira.
    • Faisant partie du Comité Pédagogique, l'Administrateur Directeur d'ArtHum, Monsieur Dieudonné Amisi Mutambala, a animé le cours de Civisme et Développement, centré sur le profil des animateurs et encadreurs au sein de la jeunesse et en milieu rural.
    • Le Chargé de Recherche en Phytothérapie pour les soins des malades séropositifs (VIH/Sida) au sein d'ArtHum, Monsieur Joseph Kabasele Kakumba, s'est occupé des modules en rapport avec la physiologie et les techniques de soins, avec un accent particulier sur les questions gynécologiques et des maladies de l'enfances dues aux problèmes de grossesse observées dans les milieux environnants.
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Lutte contre le racisme et autres formes d'intolérances
  • 2000
    - 3ème trimestre
  • Sous la supervision de l'Administrateur Directeur, ArtHum a observé et fait des réflexions sur les réalités vécues dans la sous-Région africaine des Grands Lacs en rapport avec les questions liées au racisme et autres formes d'intolérances qui y sont associées. ArtHum a pu rassembler des données en vue de répondre à l'appel du l' UNHCR pour contribuer à l'élaboration du draft de la déclaration à soumettre aux participants de la Conférence Mondiale Contre le Racisme (CRM), tenue à Durban en Afrique du Sud en août 2001.
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Lutte contre le racisme et autres formes d'intolérances
  • 2000
    - 4ème trimestre
  • ArtHum a confectionné son rapport et l'a transmis au Secrétariat de UNHCHR à Genève, par l'intermédiaire de Madame Sandra Aragon Parriaux.
  • CULTURE & ARTS
    Renforcement des capacités des structures de base en Informatique Générale
  • 2001
    - 1er trimestre
  • Dans le souci de renforcer les capacités des micro-structures de base collaborant avec ArtHum, 5 membres issus de groupes divers ont été recommandés pour une formation en Informatique Générale, en accord avec une convention entre l'association et l'Université Virtuelle Africaine, Site Notre Dame de Tendresse de Bujumbura au Burundi.
    • Coordonnées de l'UVA, Site Notre Dame de Tendresse :
      • Soeur Odette
      • Av, de l'Université
      • B.P : 690 Bujumbura
      • Tél. (257) 215248
      • Email : odette@uva.org
    • Les frais de séjour et de transport pendant la période de formation furent assurés par ArtHum. Il s'agit des personnes suivantes:
      1. Mr Mbigirwa Shebuhulo, membre de AASU/Uvira
      2. Mlle Binoti Fifi Mirindi, membre de AASU/Uvira
      3. Mr Abdalah Jassem, Emissaire pour la Plaine de la Ruzizi
      4. Mlle Kwizera Mariam, Emissaire pour la Cité de Rumonge au Burundi
      5. Mme Kiza Bernadette, Emissaire pour la Presqu'île de l'Ubwari à Fizi.
  • CULTURE & ARTS
    Jeunesse, culture et arts
  • 2001
    - 1er trimestre
    • "Approche sur l'Education Civique et Morale au sein de jeunesse, à l'attention des animateurs et encadreurs sociaux -Fascicule de formation, version 2
    • Lire le document complet en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Lutte contre le racisme et autres formes d'intolérances
  • 2001
    - 2ème trimestre
  • Toujours en prévision de la Conférence Mondiale contre le Racisme (CRM), et étant donné que l'Administrateur Directeur y était invité, un autre travail de recherche a été mené dans le cadre de la jeunesse.
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Lutte contre le racisme et autres formes d'intolérances
  • 2001
    - 3ème trimestre
    • Il a été produit un condensé des résultats de la recherche qui a été transmis au Secrétariat de l'UNHCHR, et qui fera l'objet d'un exposé à la Conférence des Jeunes, en marge du CMR à Durban.
    • L'intitulé du document est : "L'approche sur le profil des animateurs et encadreurs socioculturels face à l'acculturation et le racisme au sein de la jeunesse ".
  • CULTURE & ARTS
    Soutien aux Initiatives de Paix(SIP), à travers des activités culturelles et artistiques
  • 2001
    - 4ème trimestre
    • Dans une perspective de campagne pour la paix et les droits de l'homme, ArtHum a consacré toute cette période à la conception de 18 chansons éducatives.
    • La composition de ces chansons, ainsi que la conception de leurs mélodies, ont été en grande partie l'œuvre de Monsieur Amisi Bahati (dit "Triple Chance"), Chanteur Principal et Compositeur au sein de l'Orchestre d'ArtHum.
    • Lesdites chansons ont été synchronisées par un arrangement instrumental conçu par Monsieur Modia Ebenga Stone, Guitariste (Soliste) et Arrangeur au sein de l'Orchestre ArtHum.
    • Le style de cette musique épouse des rythmes variés aussi bien dans le cadre de Word Music, de la musique congolaise et folklorique.
    • Voici la liste de chansons composées :
Nº Série Titre de la chanson Nom de l'Artiste Compositeur
01 Dialogue Inter Congolais Amisi Bahati
02 Condoléances Dieudonné A. Mutambala
03 Yambi Amisi Bahati
04 Vita ni Vibaya Amisi Bahati
05 Naleli Boboto Amisi Bahati
06 Mayatima wa Vita Amisi Bahati
07 Faut pas désespérer Ebenga Stone
08 Trois Terrible Fléaux (TTF) Ebenga Stone
09 La Paix dans le Monde … Ebenga Stone
10 Inchi Nzuri Amisi Bahati
11 Drapeau Bleu Amisi Bahati
12 Nous voulons la paix Jean-Pierre Amis Mutaonwa (Mémorial)
13 Boboto Eleki Nyonso Amisi Bahati
14 Désespoir Amisi Bahati
15 Mfalme Wa Amani Jean-Pierre Amisi Mutaonwa (Mémorial)
16 Je t'offre, tu m'offres Dieudonné A. Mutambala
17 Droits de l'Homme Lokoto Buledinga
18 Mchanganyiko ama Utamaduni Dieudonné A. Mutambala
  • CULTURE & ARTS
    Renforcement des capacités des membres d'ArtHum en Informatique Générale
  • 2002
    - 1er trimestre
  • La deuxième promotion, composée de 5 autres personnes, a bénéficié de la formation en Informatique Générale à l'Université Virtuelle Africaine, Site Notre Dame de Tendresse de Bujumbura au Burundi:
    1. Lokoto Buledinga, musicien d'ArtHum
    2. Manassée Ngalula Kayba, membre du Comité de Gestion d'ArtHum
    3. Makumi Kahangwe Bienvenue, membre sympathisant d'ArtHum
    4. Philippe Ramadhani, membre sympathisant d'ArtHum
    5. Mario Ramadhani, membre sympathisant d'ArtHum.
  • CULTURE & ARTS
    Action empathique envers une population en dêtresse
  • 2002
    - 1er trimestre
  • Pour exprimer l'empathie de notre association envers les habitants de la ville de Goma au Nord Kivu, suite à la catastrophe causée par l'éruption volcanique du 17 janvier 2002, une nouvelle chanson a été écrite. Elle devrait désormais faire partie de la sélection du premier répertoire à être enregistré en studio.
Nº Série Titre de la chanson Nom de l'Artiste Compositeur
19 Goma Epeli Moto Amisi Bahati
  • CULTURE & ARTS
    création chorégraphique
  • 2002
    - 1er trimestre
  • Le Conseil Artistique d'ArtHum a conçu une chorégraphie destinée aux spectacles agrémentés de musique jouée par le groupe musical de l'association. Quatre phases de cette chorégraphie ont été enseignées à deux danseurs en guise d'essai, et un nom distinctif a été attribué à chacune des phases.
  • Ces phases chorégraphiques sont:
    • Easy Walk
    • Hopping
    • Stretching
    • Dancing
  • CULTURE & ARTS
    Soutien aux Initiatives de Paix (SIP), à travers des activités culturelles et artistiques
  • 2002
    - 2ème trimestre
  • Organisation de concerts tests en vue de faire connaêtre l'Orchestre ArtHum au public, et lancement officiel du projet SIP.
    • Hôtel Pyramide de Bujumbura
    • Retour de Mucho Tambatamba de sa détention en captivité par des milices dans la Presqu'île d'Ubwari à Fizi
    • Musée Vivant de Bujumbura
    • Invitation de l'ONG RCN-Droits du Citoyen
    • Centre Culturel Français de Bujumbura
    • Présentation de nouveaux talents artistiques à l'occasion de la Journée Culturelle du 04 juin
    • Salle Jasmin de Buyenzi à Bujumbura
    • Sélection des variétés et préparation du répertoire pour la Journée des spectacles, avec la participation de la MIJAS, à Uvira
    • Baraza Ya Parokia d'Uvira
    • Journée de spectacles, Présentation officielle de l'Orchestre ArtHum au public d'Uvira et lancement du projet SIP en collaboration avec la Troupe Théâtrale " les Amis de la Paix " - MIJAS.
  • CULTURE & ARTS
    Renforcement des capacités des membres d'ArtHum en Informatique Générale
  • 2002
    - 3ème trimestre
  • La troisième promotion pour la formation en Informatique Générale à l'UVA était composée uniquement de musiciens d'ArtHum.
    1. Ebenga Stone, Guitariste Soliste
    2. Manassée Ngalula Kayba, membre du Comité de Gestion d'ArtHum
    3. Amisi Bahati, Chanteur Compositeur
    4. Balebanga Lueca, Guitariste Accompagnateur
  • CULTURE & ARTS
    Appui logistique et Assistance Technique
  • 2002
    - 3ème trimestre
    • Acquisition de guitares acoustiques destinées aux répétitions et à la préparation intensive pour l'enregistrement du premier répertoire en studio.
    • Conception et arrangement de la chanson " Drapeau Bleu " comme titre de l'Album devant venir en premier plan sur la pochette de l'album.
Nº Série Titre de la chanson Nom de l'Artiste Compositeur
20 Drapeau Bleu Ebenga Stone et Amisi Bahati
  • CULTURE & ARTS
    Soutien aux Initiatives de Paix (SIP) à travers des activités culturelles et artistiques
  • 2002
    - 3ème trimestre
  • Organisation d'un concert public en marge d'une Journée de réflexion organisée par l'ONG Search For Common Ground au Centre de Recherche en Hydrobiologie (CRH) à Uvira, Province du Sud Kivu en RD Congo.
  • CULTURE & ARTS / Soutien aux Initiatives de Paix (SIP) à travers des activités culturelles et artistiques
  • 2002
    - 4ème trimestre
  • Avec l'appui du Centre Lokolé, ArtHum a organisé des spectacles (musique et théâtre) pour la Journée Internationale de Tolérance, en synergie avec l'association MIJAS, accompagnée de sa Troupe Théâtrale " les Amis de la Paix " et trois orchestres d'Uvira : Internet Musica, CD5 et Wenge d'Uvira.
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT/ Médiation et Plaidoyer en milieu de conflit
  • 2002
    - 4ème trimestre
    • Avant les fêtes de fin d'année 2002, ArtHum a effectué une mission de Médiation et plaidoyer auprès des seigneurs de guerre des milices Maï-Maï et Banyamulenge à Baraka dans le Territoire de Fizi, au Sud-Kivu en RD Congo, quelques semaines après leur retrait de la Cité d'Uvira.
    • Cette mission a été appuyée par le réseau DPP (Dialogue pour la Paix) et concernait la libre circulation des biens et personnes sur le tronçon routier Uvira-Baraka où étaient installées 28 barrières (check points) sur une distance d'environ 90 Km. Quelques actes de tracasserie ayant été décriés par les voyageurs, il y avait donc risque d'accroître la psychose au sein de la population.
    • Il fut donc également question de discuter de la protection de la population civile sur d'autres voies de recettes agricoles au-delà de Baraka ou pouvant permettre aux organisations humanitaires d'accéder aux populations en situation d'enclavement. Quelques mesures concrètes furent prises et un changement significatif fut observé peu de temps après.
  • PARRAINAGE SCOLAIRE
    Encadrement, éducation et parrainage des enfants réfugiés et déplacés de guerre
  • 2003
    - 1er trimestre
    • Un micro-projet, appuyé par DPP, a été réalisé au sein de l'école Kongo Ya Sika, une institution scolaire "transplantée" du village Mwambangu à la Cité de Baraka dans la collectivité Mutambala à Fizi.
    • Ce micro-projet consistait à apporter un supplément nutritionnel pendant 3 mois à 100 enfants, élèves à Baraka, vulnérables en raison de la sous-alimentation dont ils souffrent suite à la guerre et au déplacement de leurs milieux de vie familiale. Il était aussi question de les suivre médicalement durant tout le trimestre de prise.
    • Les besoins étant énormes et suivant les conseils des agents locaux et volontaires engagés dans ce projet ainsi que le superviseur responsable de l'école, le chiffre des bénéficiaires est passé de 100 à 124 enfants.
    • En plus de l'amélioration de la santé physique des enfants, il a été noté une certaine maîtrise des effectifs dans les classes de Kongo Ya Sika, maîtrise qui serait attribuée à cet apport nutritionnel, selon les observations aussi bien du corps Pédagogique de l'école que des parents des élèves bénéficiaires.
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Médiation et Plaidoyer en milieu de conflit
  • 2003
    - 1er trimestre
    • ArtHum a débuté l'année 2003 avec une seconde mission de Médiation et plaidoyer à Baraka. Celle-ci a été exécutée sous le label du Centre Lokolé, en collaboration avec le réseau Dialogue Pour la Paix (DPP). La Médiation s'est effectuée entre les autorités administratives de l'ex-Mouvement Rebelle RCD et les tenants du pouvoir occupant le village Bibokoboko et ses environs.
    • Nos cris d'alarme s'adressaient aux deux pouvoirs pour le bénéfice de la population de Baraka et des villages environnants, afin d'obtenir un accord de principe garantissant la sécurité de l'équipe du Comité d'Eau Potable de Baraka (CEPB) pendant la réparation des canalisations d'eau potable vers Baraka-Centre. Ce milieu était déjà menacé d'épidémie en raison du manque d'eau potable.
  • SYNERGIE INTER-ORGANISATIONNELLE HUMANITAIRE
    création du réseau Forum pour l'Humanité, ForHum-Network
  • 2003
    - 1er trimestre
    • Ceci a été conçu dans un but de concertation et d'échange d'informations et expériences avec les associations et structures locales.
    • 16 groupes basés et travaillant principalement dans le Territoire de Fizi-Itombwe et d'Uvira se sont joints à ArtHum pour cette initiative commune en termes de réseau.
    • Voici les association membres de ForHum:
      1. Association des Animateurs Sanitaires d'Uvira(AASU)
      2. Ambassade de Justice (AJU)
      3. Comité pour l'Appui aux Veuves (CAVU)
      4. Colombe de la Paix (Troupe Théâtrale)
      5. coopération des Artistes pour le Développement d'Uvira (COOPADU)
      6. Encadrement Educatif des Enfants démunis en Milieu Rural ( EEMR)
      7. Equipe Technique pour le Développement (ETD)
      8. Initiative des Jeunes pour l'Education à la Paix et au Développement (IJEPAD)
      9. Orientation Sociale et Professionnelle (OSP)
      10. Programme de Développement Agropastoral (PRODAP)
      11. Syndicat des Femmes Défavorisées (SYFED)
      12. Comité d'Eau Potable de Baraka (CEPB)
      13. Mission des Jacobins Sages (MIJAS)
      14. Action pour le Développement et la Solidarité (ADESPA)
      15. Cercle Culturel d'Uvira(CCU)
      16. Aube des Paysans pour le Développement Social (APADES)
      17. Artistes pour l'Humanité (ArtHum)
  • CULTURE & ARTS
    Enregistrement en studio de l'album " Drapeau Bleu " en vue de campagne pour la paix
  • 2003
    - 2ème trimestre
    • L'Orchestre ArtHum a pu réalisé un enregistrement informatisé de son premier album au Studio des Xavériens de Muhumba à Bukavu, Province du Sud Kivu en RD Congo.
    • Ce premier répertoire comprend 7 chansons sur une Série de 20, à savoir :
Nº Série Titre Style Contenu éducatif
01 Drapeau Bleu Béguine C'est la chanson d'entrée de scène appelée " Générique " dans le jargon des musiciens. Elle présnte les artistes qui ont participé à l'œuvre, suivi de l'histoire d'un village (Gombalo), détruit par de fortes pluies, comme pour faire une illustration du pays frappé par des guerres successives. Les musiciens font appel aux Congolais dispersés suite à cette catastrophe pour qu'ils reviennent reconstruire le pays. Il y a des paroles en Français et en dialectes Swahili (de l'Est), Lingala (de l'Ouest et Nord) et Kikongo (du Sud-Ouest) de la RD Congo
02 Goma Epeli Moto Rumba Cette chanson transmet ses Condoléances à la population de Goma, une ville du Nord-Kivu en RDC, décimée par l'éruption volcanique du 17 janvier 2002, alors que les plaies des guerres dites " de Libération " saignaient encore dans les cœurs des habitants de cette ville. Pendant la fuite des habitants, des enfants se sont perdus et des vieillards avaient du mal à se mouvoir, tandis que certaines personnes se livraient à des actes de pillage. Retrouvés dans un refuge à Gisenyi, Rwanda, sans de quoi se mettre sous la dent ou boire, les Gomatraciens observaient la fumée abondante montant de leurs quartiers consumés par les laves volcaniques du Mont Nyiragongo. La chanson est écrite en Lingala.
03 Dialogue Inter Congolais Béguine On peut directement penser que ce titre fait une rétrospective du DIC, qui a eu lieu à Sun City en Afrique du Sud. Certes, le titre pourrait bien faire allusion à cela, mais le contenu veut suggérer à la communauté congolaise que le Dialogue Inter Congolais est un processus, voire une dynamique, et non une fin. Le sens que les artistes veulent partager avec le public est que le dialogue est un processus qui va de la rencontre à l'échange avec écoute mutuelle, de l'écoute à l'entente pour une reconstruction effective du pays et préparation d'un avenir meilleur auquel aspire le peuple.
04 Les Trois Terribles Fléaux (T.T.F) Zouk Le Sida, la Famine et la Guerre sont présentés en trio, comme faisant rage dans plusieurs coins du Monde, dont la Région africaine des Grands Lacs. La chanson veut faire comprendre que ces Fléaux accablent les humains de manière interdépendante et interconnectée; c'est pourquoi les stratégies pour éradiquer l'un de ces Fléaux ne doivent exclure la lutte contre les autres et vis-versa.
05 Vita ni Vibaya Folklore Bembe Dans cette chanson, l'auteur essaie de démontrer que, quelles qu'en soient les raisons, la guerre est toujours mauvaise et a toujours des conséquences néfastes. Il fait appel aux tenants du pouvoir et aux belligérants, les priant de prêter une oreille attentive aux cris d'alarme du peuple qui ne veut pas la guerre. Il a besoin de la paix, rien que la paix. La chanson est écrite en Swahili avec une animation en Kibembe, langue parlée par la tribu Bembe habitant le territoire de Fizi-Itombwe dans la Province du Sud Kivu.
06 Naleli Boboto Rumba L'auteur parle du temps qui passe, de la guerre qui continue à faire rage, et du sang qui continue de couler. C'est un appel à la paix, à la bienveillance et à la tranquillité dans le pays. A quand le fin des hostilités, le pays est en flammes. Le Congo, considéré comme un paradis aux temps de nos aïeux, est devenu un champs de bataille, un lieu de médisance et de famine, un pays de disputes et affrontements, un endroit où on apprend désormais à tuer. Piti…C'est une chanson en langue Lingala.
07 Mayatima wa Vita Béguine Ici, il s'agit des pleurs d'un enfant devenu orphelin à cause de la guerre. Il a perdu ses parents, ses frères et sœurs, ses tantes et oncles. Seul dans la forêt, il n'a ni nourriture, ni soins médicaux; sa scolarité, n'en parlons même plus. Il a maigri jusqu'au point de n'avoir que la peau sur les os. Il se demande qui a inventé la guerre et commence même à songer à se suicider. Il confirme que sans la paix il n' y a pas de Développement, il n' y a pas de vie non plus. La chanson est en Swahili.
  • CULTURE & ARTS
    Soutien aux Initiative de Paix (SIP), par l'entremise des médias
  • 2003
    - 3ème trimestre
    • Au cours de ce trimestre, ArtHum a procédé au lancement de l'album "Drapeau Bleu", par l'entremise de quelques stations de radio régionales. Il s'agit là de la première étape d'un processus à moyen et long terme.
    • Des exemplaire du CD du premier répertoire ont été distribués et sont en train d'être diffusés par les stations suivantes :
      • RTNC-Uvira au Sud Kivu en RD Congo
      • RTNC-Bukavu au Sud Kivu en RD Congo
      • RTNC-Goma au Nord Kivu en RD Congo
      • Radio Okapi de la MONUC à Bukavu
      • RTNB à Bujumbura au Burudi
      • RPA à Bujumbura au Burundi
      • Radio Isanganiro à Bujumbura au Burundi
    • et le seront bientôt dans d'autres stations nationales en RD Congo et dans la sous-Région, ainsi que sur RFI en France, la BBC au Royaume Uni et la VOA aux Etats-Unis d'Amérique.
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Synergie pour la paix et la reconstruction avec d'autres acteurs de la société civile
  • 2003
    - 3ème trimestre
  • Dans le cadre du Comité de Coordination pour les Actions de Paix (CCAP) - un réseau d'ONGs locales impliquées dans la gestion du conflit, ethnique en particulier, entre les communautés habitant les Territoire de Fizi-Itombwe et d'Uvira - ArtHum a tenu un séminaire de sensibilisation à Baraka, conjointement avec les associations GEADES-Mboko et AMIPAIX. Des activités de divertissement ont également été organisées pour promouvoir la paix et la non-violence, notamment des matchs de football au stade de la mission catholique de Baraka.
  • SYNERGIE INTER-ORGANISATIONNELLE HUMANITAIRE
    Recherche-Action-Formation avec les réseaux Bustani Ya Mabadiliko et ForHum-Network
  • 2003
    - 3ème trimestre
    • Du 12 au 15 septembre 2003, l'Administrateur Directeur d'ArtHum a participé à la première session de Bustani facilitée par Pole Institut et International Alert à Goma. Ce processus de Recherche-Action-Formation, dont les résultats ont été communiqué à ForHum en octobre, ont suscité discussions et travaux pratiques dans l'extrême sud du Sud Kivu.
    • Dans ce cadre, il a été organisé deux journées de travail thématique dans les domaines suivants:
      • Gestion du Conflit
      • Education Civique et Morale
      • Hugyène et santé
      • Recherche et Formation
    • L'initiative " Bustani Ya Mabadiliko " a été perçue comme un avènement par les associations membres de ForHum, qui n'ont pas manqué de nourrir leur curiosité concernant la manière dont l'intérêt et les préoccupations de ce nouveau réseau pourront s'adresser à elles aussi, en tant que groupes non-accompagnés qui ne peuvent à leur tour prétendre être des accompagnateurs des communautés de base. Ces composantes, membres de ForHum, préfèreraient signifier qu'elles ont cheminé avec lesdites communautés, souffrant avec ceux qui souffrent et pleurant avec ceux qui pleurent.
    • Cette prédisposition n'est pas nécessairement une faiblesse mais peut constituer une force en ce sens que, de cette Solidarité entre compagnons en souffrance, permettant d'émerger un dynamisme et une détermination pour affronter les obstacles et de trouver des solutions adaptées aux réalités d'un recoin à un autre.
    • Le rapport complet est accessible en cliquant ici.
      (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Invention d'un nouvel outil pour l'analyse du conflit, en rapport avec la question de partenariat
  • 2003
    - 4ème trimestre
  • "Une situation de crise dans un réseau d'ONG au Sud-Kivu" - Analysée par Dieudonné Amisi Mutambala
    Directeur d'ARTHUM - RD Congo - Octobre 2003
  • PARRAINAGE SCOLAIRE
    Encadrement, éducation et parrainage des enfants réfugiés et déplacés de guerre
  • 2003
    - 4ème trimestre
    • Au cours de cette période, ArtHum s'est consacré à la promotion des activités de RESPECT auprès des associations membres de ForHum d'abord. Celles-ci ont par la suite servi de relais à quelques écoles encadrant les enfants réfugiés ou déplacés de guerre à Uvira et Fizi-Itombwe.
    • La première étape consiste à connecter ces enfants, par la voie de correspondance écrite, avec leurs homologues des écoles d'outre-mer. Cette correspondance vise à faire comprendre les problèmes connus par les enfants réfugiés de la Région à leurs collègues non-réfugiés d'autres cieux. Il sera par la suite question de chercher des voies et moyens pouvant conduire au parrainage des écoles locales affiliées au programme, par des écoles étrangères intéressées, et cela par le biais de la Coordination Nationale et Internationale de RESPECT.
    • A la fin de l'année 2003, deux écoles sont parvenues à obtenir des lettres à expédier, rédigées par les enfants, avec l'aval de leurs parents, auxquelles ont été ajoutés les photos des enfants (chacun sur sa lettre) ainsi qu'un dessin illustrant un aspect du contexte culturel du milieu d'asile ou de provenance. A chaque courrier d'école sont annexées une lettre d'accompagnement de la personne de contact mandatée par l'école, et la fiche d'affiliation de l'école au programme de RESPECT. L'Ecole Kakamba a aussi adjoint une photo de son bâtiment détruit par la guerre. Les deux premières écoles affiliées au programme sont :
      • Ecole Primaire Ase'eci de Kasekezi,
      • Territoire de Fizi, Province du Sud Kivu
      • Nombre d'enfants participants : 30
      • Personne de contact : Mme Nameya Neema
      • Ecole Primaire Kakamba,
      • Territoire d'Uvira dans la Province du Sud Kivu
      • Nombre d'enfants participants : 30
      • Personne de contact : Mr Mongo Tumaini
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Conseil, Recherche et Formation
  • 2004
    - 1er trimestre
    • Publication d'un périodique ayant comme titre : "Approche sur le regain de tension et le profil des acteurs civils au Sud-Kivu en République Démocratique du Congo." - périodique # 1 - Janvier 2004
    • Lire le document complet en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • PARRAINAGE SCOLAIRE / Encadrement, éducation et parrainage des enfants réfugiés et déplacés de guerre
  • 2004
    - 1er trimestre
  • Au cours de cette période, ArtHum a intensifié la promotion de RESPECT auprès des établissements scolaires. Ci-dessous la liste des écoles enregistrées dans le programme d'échange RESPECT International.
Nom de l'école Contact Date de dépôt Milieu/territoire
Ecole primaire Ase'Eci Mameya Marie 17/12/03 Ase'Eci/Fizi
Ecole primaire Kakamba Mbongo Tumaini 23/12/03 Kalunda/Uvira
Ecole primaire Kawizi Makenda Mwenebato 10/01/04 Mulongwe/Uvira
Complexe Scolaire La Perfection Kilozo Katembo 13/01/04 Nyamianda/Uvira
Complexe Scolaire Africa Kabiya Bisero 15/01/04 Makobola/Fizi
Complexe Scolaire Kamba Shendekeze Marato 15/01/04 Makobola/Fizi
Ecole primaire Bangwe Raymond Aoci 22/01/04 Makobola/Fizi
Ecole primaire Lubenga Assumani Wachinda 31/01/04 Katanga/Fizi
Ecole primaire Kaboke Kahombo Simbi 28/01/04 Munene/Fizi
Ecole primaire Kongo Ya Sika Mayaliwa Asumani 03/02/04 Baraka/Fizi
Ecole primaire Bwiseelelo Asende Abongyo 03/02/04 Baraka/Fizi
Ecole primaire Lwege Jérôme Kalenga 03/02/04 Baraka/Fizi
Ecole primaire Tumaini Bilubi Mpenda 04/02/04 Swima/Fizi
Institut Elumbe Minani Joseph 05/02/04  
Institut Pemba Alonda Mulamba 05/02/04 Munene/Fizi
Institut Ngovi Akyumba Makenda 12/02/04 Ngovi/Fizi
Ecole Primaire Kalemba Byamungu Nguliza 22/02/04 Kalemba
Ecole Primaire Masikilizano Kapalata Kabwe 28/02/04 Baraka/Fizi
Complexe Scolaire La Foi Bitawa Bonde 05/03/04 Kalunda/Uvira
Centre Shika II. Ndegu Shukurani Changa 15/03/04 Kiliba/Uvira
Complexe Scolaire Shika I. Musafiri Balenga 15/03/04 Kiliba/Uvira
Ecole Primaire Kasenga Tabu Bonde 16/03/04 Kasenga/Uvira
Ecole Primaire Ziwa Kabiona Tandwa 18/03/04 Kalamabenge/Uvira
Complexe Scolaire Shika III Duni Kafiringi   Runingu/Uvira
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Conseil, Recherche et Formation
  • 2004
    - 2ème trimestre
    • Publication d'un périodique ayant comme titre : "Le déploiement des Casques Bleus à Uvira dans la Province du Sud-Kivu en RD Congo: un parcours conflictuel avec la communauté locale"
    • Lire le document complet en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • PARRAINAGE SCOLAIRE
    Encadrement, éducation et parrainage des enfants réfugiés et déplacés de guerre
  • 2004
    - 2ème trimestre
    • Le programme RESPECT International s'est mis en place avec succès et les activités suivantes ont eut lieu:
      • Affranchissement et distribution de lettres-réponses et colis à 62 enfants affectés par la guerre dans 6 écoles du Territoire d'Uvira et de Fizi dans la Province du Sud-Kivu.
      • Expédition de 300 lettres provenant de 10 nouvelles écoles affiliées au programme pour la recherche des correspondants, par l'intermédiaire de la Coordination International de RESPECT basée Canada;
      • Envoi de réponses pour les 62 enfants ayant obtenu des correspondants en Amérique du Nord, toujours à travers RESPECT International.
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Conseil, Recherche et Formation
  • 2004
    - 2ème trimestre
  • Contribution à la préparation du 5ième rapport du Secrétaire Général du Conseil de sécurité de l'ONU sur "L'enfant et le conflit armé".
  • PREVENTION & TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Conseil, Recherche et Formation
  • 2004
    - 3ème trimestre
    • Publication d'un périodique ayant comme titre : "La Transnationalisation et les diasporas: un couteau à double tranchant dans la Région des Grands Lacs".
    • Lire le document complet en cliquant ici.
    • Commentaires:
      • En notre qualité de Chercheur et Consultant dans le domaine de prévention et Transformation de Conflit, en tant que membre du réseau Inter-Agences d'Education d'Urgence, nous participons aux réflexions et recherches au sujet de l'impact de la transnationalisation et de la diaspora sur le capital humain et le transfert de connaissances".
      • En effet, il y a un nombre d'affirmations publiées par R. Cheran et Wolfram, Zunzer de Refuge - Le périodique canadien sur les réfugiés sous le titre ci-après:
      • "Domiciles multiples et sociétés parallèles: les diasporas de réfugiés et la transnationalisation".
      • Pour mieux comprendre le sujet du périodique, avec l'objectif de s'impliquer de manière appropriée dans une recherche stratégique en vue de mieux gérer les problèmes surgissant en rapport avec les réalités mentionnées ci-bas, les affirmations suivantes issues de ce périodique méritent quelques commentaires et compléments:
        • La transnationalisation et les diasporas sont deux phénomènes majeurs caractérisant nos sociétés globales contemporaines;
        • Traditionnellement, les diasporas ont été étudiées dans le contexte de "départ", alors que la transnationalisation qui est un champs d'étude plus récent a été compris comme étant une condition d'"existence", de "changement" et d'"échange" entre des lieux multiples.
      • Pour ce, nous voudrions apporter notre contribution à ces réflexions en nous référant particulièrement au contexte de "migration forcée" en rapport avec notre expérience et les réalités dans la Région africaine des Grands Lacs.
  • CULTURE & ARTS
    Jeunesse, culture et arts
  • 2004
    - 3ème trimestre
    • Publication d'un périodique ayant comme titre : "La Technologie de Communication de l'Information: Outil stratégique pour relancer l'agriculture en vue de résorber le chômage au sein de la jeunesse (Cas de la République Démocratique du Congo)" - périodique
    • Lire le document complet en cliquant ici.
  • SYNERGIE INTER-ORGANISATIONNELLE HUMANITAIRE
    Synergie pour la paix et les droits de l'homme
  • 2004
    - 4ème trimestre
    • A l'initiative de la Section des Droits de l'Homme de la MONUC à Uvira, en collaboration avec Arche Alliance (le point focal du réseau RADHOSKI à Uvira), il a été organisé une réunion en guide de prise de contact officielle au Quartier Général de la MONUC, entre les iniateurs et diverses composantes de la société civile, les représentants des partis politiques et les délégués de la Cité d'Uvira.
    • L'objectif de la rencontre était de réfléchir et échanger les idées au sujet de la problématique sur la paix durable au Sud-Kivu, et plus particulièrement en Territoire de Fizi et d'Uvira, problématique liée également à l'aflux des réfugiés congolais (retournés spontanés) principalement en provenance du Burundi et de la Tanzanie.
    • Etant donné que la gestion d'accueil des retournés a constitué un sujet de polémique aussi bienau sein des institutions publiques congolaises qu'au niveau des instances humanitaires internationales, surtout au lendemain du massacre de Gatumba, cette question de " Paix durable" devrait concernertous les acteurs intervenant dans les deux territoires ci-haut mentionnés.
    • Il était donc normal, et il reste, que la MONUC et ses partenaires sollicitent le concours des acteurs oeuvrant dans des spécialités diverses au sein de la société civile et du pouvoir local, et non seulement les activistes des droits de l'homme au sens strict, afin que chacun puisse apporter sa contribution pour le bien communautaire.
    • Cette réunion avait au total rèuni 36 personnes.
    • Pour lire le compte-rendu de la réunion, cliquer ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • PARRAINAGE SCOLAIRE
    Parrainage scolaire et correspondance transcontinentale à travers RESPECT International
  • 2004
    - 4ème trimestre
    • ArtHum a réussi à concrétiser la dynamique d'échange d'expériences (un système de correspondance) entre deux écoles américaines, trois européennes et onze congolaises au cours de la première quinzaine d'octobre 2004. Lire le document complet en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • EDUCATION EN SITUATION DE CRISE
    Recherches, Etudes et Interventions
  • 2004
    - 4ème trimestre
    • Une session stratégique sur L'éducation en situations d'urgence eut lieu lors du Forum Mondial sur l'Education tenu à Dakar en avril 2000. Lors de cette situation, la décision fut prise de mettre sur pied un processus de communication et coopération inter-agences afin d'améliorer les réponses de celles-ci en situation d'urgence. Ce processus a démarré lors de la Consultation inter-agences de Genève, tenue du 8 au 10 novembre 2000 avec la création de l'INEE dont l'objectif est de promouvoir l'accès et la poursuite d'une éducation de qualité pour toutes les personnes affectées par des situations d'urgence, de crises ou d'instabilité chronique.
    • ArtHum a participé à la deuxième Conférence de l'INEE, tenue à Cape Town du 2 au 4 décembre 2004, en qualité d'organisation membre, et son délégué (Dieudonné Amisi Mutambala) a été retenu comme membre de l'équipe de travail "Jeunesse et Adolescence" ("Youth and Adolecent Task Team").
    • Suite à cette Conférence a été publié Minimum Standards for Euducation in Emergency and Early Recovery", grâce aux contributions des membres du réseau à travers le monde entier.
    • Le document présenté par ArtHum peut également être consulté en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • CULTURE & ARTS
    Soutien aux Initiatives de Paix
  • 2005
    - 1er trimestre
    • ArtHum, ayant manifesté son intérêt et empathie avec les populations victimes de catastrophes naturelles ("Goma Epeli Moto" ("Goma brôle"), deuxième chanson de l'album Drapeau Bleu), a été invité à discuter des catastrophes naturelles, sujet de l'émission à forte audience "Matinée Phénomale" diffusée les lundis matins sur la RTNC d'Uvira.
    • Le script de la discussion peut être lu en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • SYNERGIE INTER-ORGANISATIONNELLE HUMANITAIRE
    Echange d'informations, analyse du contexte
  • 2005
    - 1er trimestre
    • Contribution de RESPECT International et de son point focal, ArtHum, concernant les questions de sécurité, à l'attention de l'OCHA (coordination humanitaire de l'ONU)-Uvira.
    • Suite à l'appel de Madame Denise Holland, Officier des affaires humanitaires de l'OCHU d'Uvira, le Directeur d'ArtHum, Dieudonné Amisi Mutambala - Educateur en formation, ancien Officier au sein des Forces Armées Zaïroises, défenseur des Droits de l'Homme, Consultant en prévention et transformation des conflits, et coordinateur de RESPECT en RDC - a soumis un document pour aider à la préparation d'une réunion avec les officiers de l'armée et de la police à Uvira.
    • Ce document est consultable en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • CULTURE ET ARTS
    Recherche et vulgarisation
  • 2005
    - 1er trimestre
    • Etude sur l'alphabétisation et son rôle au Sud-Kivu, RDC.
    • ArtHum a préparé cette étude en concentrant ses recherches sur le rôle et la place de l'alphabétisation dans la reconstruction des vies humaines et communautaires. Cette étude a été transmise à l'IUE - Institut de l'UNESCO pour l'Education, qui doit contribuer au Rapport de Monitoring Mondial sur l'Education pour Tous de 2006, dont le thème principal est l'alphabétisation.
    • L'étude d'ArtHum est consultable en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • SYNERGIE INTER-ORGANISATIONNELLE
    Recherche et échange d'information avec l'IUE (Institut de l'UNESCO pour l'Education)
    • L'éducation virtuelle en situation d'urgence - quelle perspective pour la RDC?
    • Lire le document en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • EDUCATION EN SITUATION D'URGENCE
    Recherches en matiére d'éducation et formation d'éducateurs
  • 2005
    - 1er trimestre
    • Le cycle exclusion-insurrection-refugie: contexte de conflit dans la Région des Grands Lacs" - Extraits, témoignages et réalités vécues
    • Lire le document en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • PREVENTION ET TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Conseil, Recherche et Formation
  • 2005
    - 1er trimestre
    • Publication d'un périodique ayant comme titre: "Mission de maintien de paix et réalités locales"
    • Lire le document complet en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
  • PREVENTION ET TRANSFORMATION DU CONFLIT
    Conseil, Recherche et Formation
  • 2005
    - 3ème trimestre
    • Publication d'un périodique ayant comme titre: "Enjeux politiques, menaces militaires et processus electorale en RDC"
    • Lire le document complet en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
    • Certes, le peuple congolais a tant souffert et sa patience serait arrivée au bout. En faisant une rétrospective sur les circonstances dans lesquelles le Gouvernement de transition a été formé et en jetant un regard curieux sur sa composition, certains citoyens, et plus particulièrement les acteurs politiques absents du gouvernement, n'ont pas non plus la certitude que le gouvernement en place soit de bonne volonté pour faire aboutir les échéances électorales telles qu'attendues et dans le délais imparti, y compris même les périodes de prolongation. Bien qu'il soit politiquement recommandé que les acteurs politiques et leurs partenaires extérieurs puissent considérer les élections libres, transparentes et démocratiques comme étant une compétition loyale, tous n'ont malheureusement pas le profile ou la probité morale susceptible de leur permettre de les soutenir. En RDC, la barre est tout simplement plus haute pour les uns et le "fair play " n'a jamais été un acquis culturel pour les autres.
    • Les réalités économiques de la République Démocratique du Congo et les intérêts étrangers constituent donc des données essentielles vers le progrès ou son contraire dans le pays, en chevauchement avec les réalités culturelles, qui sont en fait le fruit de la tradition en collusion avec d'autres civilisations. Il est donc utile de circonscrire les démarches de la démocratisation aux côtés des réalités socioculturelles dans un cadre analytique évolutive, au regard des événements vécus de manière chronologique. Les élections en RDC ne seront pas une fin en tant que telle, mais elles seront une étape importante vers une démocratie qui se veut réaliste et l'instauration d'un état de droit. Mais tout sera taillé à la mesure de l'importance et "l'image " du pays dans le concert des nations ainsi que le niveau de maturité politique de son peuple.
  • DROITS HUMAINS ET CONFLIT
    Enquête dans le cadre de Leadership et Démocratie
  • 2006
    - 4ème trimestre
    • "Du Militarisme a Une Democratisation Taillee Sur Mesure En RDC : les éducateurs et étudiants s’expriment - Enquête"
    • Lire le document complet en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
    • En République Démocratique du Congo, la dictature de Mobutu avait la force militaire comme soubassement ou socle. Des revendications citoyennes et politiques ont connu des mesures de répression  exécutées par les forces armées et de police pendant plusieurs décennies. Des groupes de pression ralliés ou associés aux branches armées soutenues de l'extérieur ont  enclenché des insurrections dont l'un des objectifs était de renverser le régime dictatorial. Les administrations rebelles parallèles installées par la force des armes ne pouvaient pas asseoir des systèmes démocratiques en tant que tels dans leurs zones respectives de contrôle. Elles ont aussi versé dans des actes de violation des droits humains perpétrées par des services de sécurité et des hommes armés en uniforme sous ordre des mêmes pouvoirs établis, de même que des milices alliées et bandes non identifiées. Par ce fait, les communautés ont expérimenté des cycles de gestion militariste entre des vagues d'expéditions militaires.
    • Il y aurait eu une particularité en RD Congo avec l'organisation de la Conférence Nationale et Souveraine (qui avait malheureusement duré pendant 2 ans, 1991 et 1992,  avec tant d'interruptions et suspension), après la fragilisation du parti unique MPR (Mouvement Populaire de la Révolution) et la réduction de l'influence de la mouvance présidentielle qui avaient contraint le Président  Mobutu à prendre distance de certaines de ses prérogatives ou de son pouvoir imposant et fortement centralisé. Cette particularité raté, la passation du pouvoir à l'opposition non armée sans effusion de sang et par les urnes, avait été estompée en 1996 par l'avènement de l'AFDL (Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération) dont certains alliés ont fait défection en août 1998 avec une autre version révolutionnaire militariste au nom du RCD (Rassemblement Congolais pour la Démocratie).
    • De là, tant d'autres mouvements optant pour les armes sont nés et ont été opérationnelles dans l'Est du pays, évoluant simultanément avec des forces/milices opposées de résistance armée constituées au sein de communautés locales. Les pourparlers mis en marche avec la facilitation de la communauté internationale dès 1999 à Lusaka (en Zambie) ont à leur tour eu à examiner les revendications des composantes belligérantes qui avaient déjà étouffé les tendances non armées par leur nombre et influence dans le pays, chaque composante armée ayant pris contrôle d'une portion territoriale nationale et s'étant occupée de la « gestion » des affaires publiques dans les entités sous leurs administrations respectives.
    • La RD Congo est passée du militarisme mobutien au militarisme des mouvements de « libération » ou de révolution pour enfin enclencher un autre processus de démocratisation, celui entamé dans les années 90 ayant tout simplement été ignoré. Pour se positionner, les partis et regroupements politiques non armés n'ont eu qu'à opter pour des alliances taxées de « contre-nature » qualifiées  d'éphémères au vu de certains observateurs. Ils se sont rangés sous deux labels, l'AMP (Alliance pour la Majorité Présidentielle) et l'UN (Union pour la Nation), respectivement autour du PPRD de Joseph Kabila Kabange et du MLC de Jean-Pierre Bemba Gombo.
    • Ces anciens belligérants s'étaient déjà taillés « la part du lion » tout au long du processus au travers des dispositions contenues dans les textes préélectoraux élaborés, adoptés et mis en application pendant la période de transition 2003-2006. Les autres tendances politiques, entre autres les non belligérants, ont juste adhéré à ces deux plates-formes politiques circonstancielles créées à la veille des élections. Elles ont plongé leurs mains dans le « panier à crabes » à la recherche d'une « partie du gâteau ». C'était tout un  mécanisme de subsistance car la politique est une affaire d'intérêts, comme on le dit bien.
    • Enfin, s'il faut que l'on parle d'une démocratie en République Démocratique du Congo,  à ce stade, ce sera en même temps intellectuellement honnête de reconnaître que cette dernière a été taillée à la mesure des belligérants militaristes, et particulièrement en faveur de la famille politique du Chef de l'Etat jadis sortant et son candidat finalement élu, le PPRD et Joseph Kabila en personne.
  • DROITS HUMAINS, CONFLITS ET EDUCATION DANS LES SITUATION D'URGENCE & POST-URGENCE
    Recherche, Conseil, Formation, Assistance Humanitaire et Plaidoyer au profit des déplacés
  • 2007
    - 1er trimestre
    • Publication d'un périodique ayant comme titre: "Conflits en Afrique et opportunites pour des programmes pilotes dans l'humanitaire : Cas du pear"
    • Lire le document complet en cliquant ici.
    • (Acrobat Reader est nécessaire pour l'accès à ce document. Pour le télécharger gratuitement, cliquer ici.)
    • Dans des séances de discussion, réflexion ou formation organisées par des institutions intervenant dans le traitement de conflit et dans bien d'autres secteurs à travers le monde, il n'a pas été cessé de rappeler que les conflits sont là en permanence avec la nature humaine et tout ce qui l'entoure l'homme, l'essentiel étant donc d'essayer d'y apporter des solutions ou de savoir comment les traiter afin qu'ils aient une issue favorable, humaine et dans la dignité. Cette approche n'exclut vraiment pas que les circonstances conflictuelles de ces deux dernières décennies, accompagnées de tous leurs dégâts ne soient prises en tant que des « occasions complémentaires » permettant d'adapter des théories aux réalités pratiques nouvelles/changeantes/évolutives, en vue de réajuster les stratégies pour mieux répondre aux préoccupations immédiates et/ou avoir des projections plus rassurantes sur des urgences en rapport avec les souffrances des personnes humaines.
    • En outre, l'école a appris à ceux qui l'ont fréquentée (nous croyons bien) que l'apprentissage de l'histoire nous sert à faire une rétrospective sur les événements du passé, avec un objectif secondaire de nous faire comprendre les réalités du temps présent, pour que nous agissions de manière conséquentes en nous référant aux faits antérieurs et dans le but de nous prédisposer à faire face aux situations complexes dans le future ou à préparer les nouvelles générations à améliorer leurs conditions générales de vie sur cette terre. Le lancement du Programme Elargi pour l'Assistance au Retour des personnes déplacées (PEAR) étant une initiative qui arrive de manière complémentaire au Mécanisme de Réponse Rapide (MRR ou RRM en sigle anglais - Rapid Response Mechanism), il est donc le bienvenu dans le monde humanitaire. C'est un autre pas en avant dans les défis contre des limitations constatées durant plusieurs années concernant le cadre juridique et les genres d'interventions humanitaires appropriés dans le contexte de déplacements forcés des personnes à l'intérieur de leur pays.
    • La RDC, ce grand pays africains que d'aucuns considèreraient désormais comme ayant vu naître des innovations dans l'humanitaire, se féliciterait d'avoir abrité des assises assez importantes d'où rayonneront certainement de bonnes pratiques à travers des projets pilotes auxquels se consacrent toute une série d'institutions aux spécificités humanitaires diverses, voire même agissant avec une extension dans le monde diplomatique, au regard de l'envergure du plaidoyer mis en œuvre pour lesdites innovations.
    • Les Congolais, un peuple meurtri par des affres de guerre, comme leurs voisins de la sous région des Grands Lacs et d'autres peuples africains, ne sont donc pas des peuples et nations voués aux histoires macabres et aux expositions d'ossements mémoriels illustrant le génocide, l'ensevelissement d'être vifs dans des fausses communes ou d'autres genres de tuerie, mais il est souhaitable de dire que ce sont des peuples et nations ayant connus des situations désastreuses qui servent de leçons, références et inspirations aux communs des mortels. Ces situations déplorables vécues deviennent enfin des opportunités pour de nouvelles perspectives visant le bien-être commun et la sauvegarde de l'humanité.

Retour à la page d'accueil


Le bureau de la Direction d'ArtHum à Uvira est dans un processus de déménagement. Nous afficherons la nouvelle adresse dès que nous aurions fini ce processus. Merci pour votre patience.